La lettre palmyrienne – Une théorie du langage appliquée aux questions de dogme

14,90

Dans ce livre phare d’Ibn Taymiyya, deux questions essentielles qui divisaient les théologiens de son époque sont traitées : les attributs divins et la Prédestination. Ces débats qui secouaient à l’époque les trois monothéismes, sont ici tranchés par l’auteur avec clarté. L’enjeu de cette question a été à l’origine d’une véritable rupture civilisationnelle entre le monde musulman qui a rejeté la..

Disponible: Plus que 2 en stock (peut être commandé)

Dans ce livre phare d’Ibn Taymiyya, deux questions essentielles qui divisaient les théologiens de son époque sont traitées : les attributs divins et la Prédestination. Ces débats qui secouaient à l’époque les trois monothéismes, sont ici tranchés par l’auteur avec clarté. L’enjeu de cette question a été à l’origine d’une véritable rupture civilisationnelle entre le monde musulman qui a rejeté la méthode philosophique, tandis que les théologiens occidentaux ont donné à cette même époque la prééminence au rationalisme au dépend des textes révélés.
Quatrième de couverture
Dans cette longue épitre adressée aux habitants de Palmyre qui avaient sollicité son avis en matière de doctrine, Ibn Taymiyya développe une théorie globale sur les noms et les attributs divins. Il rejette aussi bien la lecture littéraliste que les tendances rationalistes, qu’ils soient philosophes, dialecticiens ou ésotéristes. Il défend ainsi la primauté des textes révélés sur les raisonnements des hommes soumis à l’erreur et au dévoiement, tout en proposant une définition détaillée du principe de tawhîd ou « unicité divine ». Ce dernier étant simultanément information et action, le croyant ne peut réellement réaliser le tawhîd sans le comprendre et le mettre en l’application tout à la fois. Ce livre constitue sans doute la quintessence de la pensée d’Ibn Taymiyya. Tout d’abord, parce qu’il traite de front d’un sujet récurrent dans ses écrits qui est la polémique autour des attributs divins, mais aussi parce qu’il met ici au service de sa thèse tous les principes rhétoriques qui lui sont propres, comme le fait de retourner contre les thèses rationalistes leurs propres procédés logiques.
Cet ouvrage nous plonge donc au cœur de l’affrontement qui faisait rage entre philosophes, théologiens rationalistes et traditionalistes au Moyen-âge au sujet notamment du rapport entre Raison et Révélation. Il nous éclaire aussi bien sur le fond de la pensée d’Ibn Taymiyya que sa méthode polémique remarquable par sa précision et sa pertinence, et nous laisse entrevoir le rôle central qu’il a joué dans l’évolution de la pensée musulmane.

Auteur:  Ibn Taymiyya
Pages : 289
Dimensions : 148mm x 210mm
Date de publication : Février 2017
ISBN : 978-2-919734-26-9

Vous aimerez peut-être aussi…

  • La Conquête Musulmane de l’Espagne – Agha Ibrahim Akram – Editions Ribât

    17,00

    La Conquête Musulmane de l’Espagne – Agha Ibrahim Akram – Editions Ribât

    Premier acte éclatant d’une formidable épopée qui devait s’étendre sur près de huit siècles, la conquête musulmane de l’Espagne est peut-être l’un des événements les plus marquants de l’Histoire de l’humanité. Moins d’un siècle après l’Hégire, l’Islâm pénétrait ainsi pour la première fois en Europe pour y écrire certaines de ses plus belles lettres de noblesse…

     

    Ajouter au panier
  • Târiq Ibn Ziyad – Et la Conquête de l’Andalousie – Al Bayyinah

    9,50

    Livre Tariq Ibn Ziyad – Et La Conquête de L’Andalousie –  Série Les Héros de l’Islam

    En 711, l’armée musulmane franchit les 14 kilomètres qui séparent le Maghreb de l’Espagne. Douze mille valeureux soldats guidés par le lieutenant Târiq Ibn Ziyâd feront face à la terrible armée des 100 000 Wisigoths menés par le roi Rodéric. Contre toute attente, les musulmans remportent la victoire et, dans un élan incroyable, conquièrent toute l’Espagne en moins d’un an!

    Ajouter au panier
  • LA CONQUÊTE MUSULMANE DE LA PERSE – AGHA IBRAHIM AKRAM – EDITIONS RIBÂT

    17,00

    La conquête musulmane de la Perse est sans aucun doute l’une des épopées fondatrices de l’histoire islamique, l’un de ces tournants majeurs dont les échos résonnent à travers les siècles : en abattant l’un des plus grands empires de tous les temps, les cavaliers surgis du désert d’Arabie ouvraient ainsi non seulement les portes de l’Asie à la foi de Muhammad mais intégraient également à leur jeune civilisation un peuple régénéré par l’islâm qui devait, parmi d’autres, la porter à son apogée et tant contribuer à son rayonnement culturel, spirituel et scientifique. C’est aussi l’une des aventures militaires qui forcent le plus le respect et illustrent le mieux la puissance de la Foi, tant le déséquilibre des forces semblait alors inouï. Et pourtant !

    Ajouter au panier
  • La Conquête de l’Égypte et l’Art de la Guerre d’Amr Ibn Al-‘As – NAWA

    16,00

    Ce livre constitue le deuxième opus dans l’histoire des conquêtes musulmanes. Après Sayfollah, la vie de Khâlid ibn al-Walîd, les éditions Nawa poursuivent le récit de conquêtes musulmanes, avec la campagne d’Égypte.

    En l’an 640 de l’ère chrétienne (année 20 de l’Hégire), le Calife ‘Umar ibn al-Khattâb lance son général ‘Amr ibn al-‘Âs à la conquête de l’Egypte. A la tête de 4000 hommes, ce stratège exceptionnel parvient à défaire les forces byzantines qui les surpassaient de loin en nombre et en armement. A la lumière des grandes théories polémologiques, l’auteur tente d’expliquer les raisons de cette victoire, qui a bouleversé le destin de l’Egypte et offert au califat l’une des provinces les plus riches de l’empire byzantin.

    Lire la suite