L’AFRO-ASIATISME CONCLUSIONS SUR MA CONFÉRENCE DE BANDOENG MALEK BENNABI ÉDITIONS HÉRITAGE

19,90

Rééditions avec l’accord des ayants droits de la version complète et inédite (dans cette version) du livre l’Afro-Asiatisme de Malek Bennabi, préfacé par l’historien SadeK Sellam.

* Rare photo de Malek Bennabi qui se documente sur les conférences de Colombo et de Bogor en compagnie du général Mohamed Najib en juillet 1954

Disponible: Plus que 1 en stock (peut être commandé)

Pour être à la hauteur de l’espérance qu’il a soulevée, le mouvement afro-asiatique lancé à la conférence de Bandoeng d’avril 1955 était tenu de porter un grand projet. Car « seuls de grands buts peuvent susciter de grandes énergies ». Reliant “l’événement et l’histoire”, Bennabi a examiné les possibilités de ce mouvement, sans perdre de vue les difficultés dues aux séquelles de la « colonisabilité » et aux menées néo-coloniales. Il prescrit à “l’indigénat afro-asiatique” une politique visant à “élever l’homme sous-développé au niveau de la civilisation, et l’homme civilisé au niveau de l’humanité”.
Pour les besoins de la “synthèse afro-asiatique”, il fallait une culture commune à des peuples désireux d’opposer sur « l’axe Tanger-Djakarta » une « politique d’existence » à la « politique de puissance » de « l’axe Washington-Moscou ». Les élites anti-colonialistes étaient invitées à s’élever au niveau de leurs responsabilités historiques pour passer de « l’héroïsme guerrier » à un « héroïsme social ». Faute de cette transformation, les nouveaux dirigeants risquaient de faire plus de mal à leurs peuples que le colonialisme lui-même. Bennabi voyait déjà qu’une telle élévation paraissait difficile si les classes politiques venaient à se contenter de « carriérisme » et de « partisme ».
Il fallait aussi éviter au “mépris des grands” de céder le pas à “la haine des petits”.
Le musulman, qui était soit « accusé », soit « accusateur », pourrait avoir d’autres choix s’il prenait en charge intellectuellement ses problèmes. Pour ce faire, Bennabi appelait à un “congrès musulman” qui évite les « méandres de la scolastique » et « les torrents apologétiques », pour mieux développer les “embryons sociologiques” du Coran et de la Sunna chers à Sir Muhammad Iqbal.  La réunion de ces conditions lui semblait permettre aux pays pauvres-et appauvris par la « politique de puissance »- de « s’auto-désindigéniser », mais aussi d’aider à débarrasser l’Europe de la ” psychologie de la colonisation”.
Le livre de Bennabi sur la conférence de Bandoeng a été écrit selon une grande hauteur de vue, avec une exceptionnelle vigueur intellectuelle. Il était inspiré par un  irénisme authentiquement musulman et « mondialiste ». L’auteur était convaincu aussi que « dans toute perversion, il y a des possibilités de rédemption». Ces traits ne peuvent qu’aider à voir plus clair dans la confusion ambiante et inspirer toute démarche tendant à sortir des impasses actuelles.  La réédition d’un livre qui fut proposé pour « le prix de la zone de paix » permet aussi une  meilleure connaissance de son œuvre. Cela servirait à prévenir les manipulations de son œuvre à des fins éloignées de la « politique de civilisation » et à résister à la désinformation d’islamo-politistes sécuritaires peu soucieux d’impartialité.

Vous aimerez peut-être aussi…

  • COLONISATION & RÉSISTANCE : ALGÉRIE (1830-1871) – S.E ZAIMECHE AL-DJAZAIRI – EDITIONS RIBÂT

    16,00

    La colonisation française de l’Algérie est sans doute l’un des épisodes historiques les plus polémiques des débats de notre époque, particulièrement dans l’Hexagone ; souvent évoquée – en bien comme en mal – à tort et à travers, sujette à toutes les manipulations, elle reste pourtant singulièrement et fondamentalement méconnue – en particulier sa première phase dont il sera ici question. Les poncifs récurrents issus de l’auto-célébration de la France coloniale sont légion et brouillent les esprits ; des mythes qui sont parfois intériorisés par les musulmans eux-mêmes, à l’image de celui d’une Régence d’Alger délabrée, repaire de pirates et de brigands inaptes à la vie en société que les armées coloniales seraient venues sauver de leurs propres vices en y amenant l’ordre…

    Ajouter au panier
  • HÉROS DE L’ISLAM – LES 30 FIGURES LES PLUS INSPIRANTES – ISSÂ MEYER – EDITIONS RIBÂT

    18,00

    Une communauté se définit tant par l’avenir auquel elle aspire et les valeurs par lesquelles elle vit au quotidien que par les exemples passés auxquels elle se réfère. Tel est donc le but de ce modeste ouvrage : rendre hommage à ces hommes qui ont fait la civilisation islamique et dont la vie et la mort ne sont pas seulement des vestiges d’hier mais aussi des sources d’inspiration pour aujourd’hui et demain.

    Ajouter au panier
  • EN COMPAGNIE DE SUMAIT, AUX CONFINS DU CONTINENT OUBLIÉ- AL BAYYINAH

    12,00

    Durant ce voyage, fait de sacrifices, révélant des réalités, des étrangetés et des singularités, son héros a choisi de se faire appeler serviteur de la Da’wâ. Il a effectivement aimé prêcher et servir cette cause avec toute la force et l’énergie qu’il a reçues.

    Ajouter au panier
  • CHEMIN VERS LA MECQUE, DE MUHAMMAD ASAD (NOUVELLE TRADUCTION), HÉRITAGE ÉDITIONS

    24,90

    L’histoire que je vais raconter dans ce livre n’est pas l’autobiographie d’un homme remarquable par son rôle dans les affaires publiques; et ce n’est pas un récit d’aventure; ce n’est pas non plus l’histoire d’une recherche délibérée de la foi — car cette foi m’est venue, au fil des ans, sans aucun effort de ma part pour la trouver. Mon histoire est tout simplement celle de la découverte de l’islam par un Européen et de son intégration au sein de la communauté musulmane.

    Ajouter au panier
  • NÈGRES ET ISLAMISTES – LES CONVERGENCES D’UNE LUTTE CULTURELLE – KARIM AL-HIDJAAZI

    16,00

    Après le meurtre de George Floyd, partout au monde, des manifestants sont sortis dans les rues pour exprimer leur colère contre le racisme institutionnalisé de leurs pays. À travers une analyse du discours de Malcolm X, de Stokely Carmichael (Black Panthers) et de James Baldwin, cet ouvrage présente une série de similitudes entre la situation de la communauté afro-américaine et celle des minorités en France…

    Ajouter au panier