Relations Parents-Enfants Malika Dif

12,00

Il n’y a pas d’âge pour la pratique de la piété filiale. L’auteur le rappelle dans cet ouvrage, comme il rappelle aussi le devoir de tout parent envers ses enfants. Les liens familiaux sont des liens que les sources islamiques nous demandent de respecter et fortifier en toutes occasions.

Disponible: Plus que 1 en stock (peut être commandé)

Il apparaît clairement, tant dans les enseignements du Coran que dans ceux du Prophète, que la piété filiale – c’est-à-dire les bonnes relations avec les parents – est l’acte le plus recommandé au musulman, celui qui vient tout juste après l’attestation de foi et l’accomplissement des obligations qui en découlent (prière, jeûne, aumône légale, pèlerinage). On remarque que cette recommandation est citée précisément aussitôt après les obligations rituelles.

Il n’existe pas d’âge pour la pratique de la piété filiale. Certes, un jeune enfant est tenu au respect et à l’obéissance à l’égard de ses parents. Mais, son propre père est tenu, également, à la même piété filiale envers ses parents, et les membres de sa famille, sans que son âge et son état d’adulte ne diminuent en rien ses obligations à cet égard.

POIDS 195 G
DIMENSIONS 2 × 13.5 × 20.5 CM
NOMBRE DE PAGES 156
ANNÉE 2002
AUTEUR
ISBN 9782848621555

Vous aimerez peut-être aussi…