RÉFLEXIONS SUR LE RACISME SYSTÉMIQUE ET L’EXCEPTION COLONIALE YOUSSEF GIRARD ÉDITIONS HÉRITAGE

12,90

La colonisation a produit un « monde coupé en deux », selon l’expression de Frantz Fanon, racialement hiérarchisé reposant sur la déshumanisation des colonisés. Inversement, la colonisation a créé des « surhommes », une « race de Seigneurs ».

Disponible: Plus que 1 en stock (peut être commandé)

La colonisation a produit un « monde coupé en deux », selon l’expression de Frantz Fanon, racialement hiérarchisé reposant sur la déshumanisation des colonisés. Inversement, la colonisation a créé des « surhommes », une « race de Seigneurs ». Cette déshumanisation a permis de justifier toutes les exactions, des conquêtes génocidaires aux massacres de masse pour réprimer les luttes de libération nationale, en passant par l’esclavage ou l’instauration de législations d’exception, comme le Code de l’indigénat.

Cette politique coloniale a traversé la Méditerranée avec les premiers travailleurs immigrés venus d’Algérie au début du XXème siècle. Comme l’écrivait Malek Bennabi, « “l’indigénat” avait traversé plus aisément la Méditerranée que les “indigènes” ».

Ce livre essaie de comprendre comment, plus de cinquante ans après les indépendances, une gestion coloniale des populations non-blanches, de leurs cultures et des espaces dans lesquelles elles vivent, perdure en France ? Comment l’exception coloniale se redéfinit afin de préserver un ordre social inégalitaire marqué par l’hégémonie blanche ?

 

Docteur en histoire, Youssef Girard est spécialiste du mouvement national algérien et de la colonisation

Fiche technique

Année / 2021
ISBN 9782493295095
Auteur YOUSSEF GIRARD
Nb. Pages 192

Vous aimerez peut-être aussi…